Introduction / conclusion : exemple sujet terminale

Publié le par Le temps des cerises

Histoire : Le modèle américain depuis 1945.


1). Avant tout, analysez le sujet et définissez une problématique :

→ quand ? "depuis 1945" : on part de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, jusqu'à nos jours (car la fin de la période à étudier n'est pas précisée).

→ où ? l'espace géographique n'est pas précisé : en plus des Etats-Unis, où ce modèle est né, il faudra donc étudier l'impact du modèle américain (adhésion ou contestation) dans le monde.

→ comment est formulé le sujet ? on doit étudier ici "le" modèle américain, qui est né en opposition au modèle soviétique. Un "modèle" : c'est un exemple qui a vocation à être suivi, adopté par les autres → comment a-t-il été diffusé ? quelle a été l'ampleur de sa diffusion ? A-t-il provoqué des résistances ?

→ problématique : Comment le "modèle américain" est-il devenu un exemple à l'échelle mondiale ? Pourquoi cette diffusion massive a-t-elle suscité des résistances ?


2). Construisez votre plan :

    Il est difficile de trouver des dates de rupture nettes dans la diffusion du modèle américain depuis 1945 jusqu'à nos jours. Un plan chronologique risquerait d'être déséquilibré et difficile à structurer. Mieux vaut donc opter pour un plan thématique ; chaque partie reprendra des éléments de chronologie.

I. Qu'est-ce que le "modèle américain" ? Fondements et caractéristiques.
II. Par quels moyens a-t-il pu être diffusé à l'échelle mondiale ?
III. Quelles résistances a-t-il pourtant suscitées ? Quelles sont leurs causes ?


3). Rédigez l'introduction :

1. Re-formulation du sujet.
2. Contexte et définition des notions importantes.
3. Problématique.
4. Annonce du plan.

     Depuis 1945, le "modèle américain" est apparu comme un véritable exemple dans le monde entier. Dès le lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, en effet, les Etats-Unis se présentent comme les grands vainqueurs du fascisme. Ils se posent en champions du "monde libre" face au bloc soviétique en formation. Grande puissance économique, cette démocratie est la seule à disposer des moyens suffisants pour aider l'Europe à se reconstruire, mais également pour diffuser largement ses valeurs, son mode de vie et sa culture. Néanmoins, ce modèle est contesté au sein même de la société américaine, comme à l'étranger.
Comment le "modèle américain" est-il devenu un exemple à l'échelle mondiale ? Pourquoi cette diffusion massive a-t-elle suscité des résistances ?
Nous verrons quels sont les fondements du modèle américain dans ses dimensions politique, économique et sociale (I), puis quels sont les moyens de son rayonnement dans le monde (II), avant de constater qu'il a donné lieu à diverses contestations depuis 1945 (III).


4) Rédigez la conclusion :

1. Bilan et réponse à la problématique.
2. Ouverture.

       Depuis 1945, le modèle américain s'est diffusé dans le monde. Dans un premier temps, il s'est répandu en Europe occidentale, puis il s'est étendu au bloc de l'Est après la disparition de l'Union Soviétique en 1991. Les pays du Sud sont très séduits par ce modèle, notamment les pays émergents où est née une classe moyenne fascinée par l'"Américan Way of Life". Cependant, ce modèle libéral de développement suscite des critiques à cause des graves inégalités sociales qu'il génère. La mondialisation, qui a favorisé l'"américanisation" des modes de vie dans le monde, attise les réactions de rejet, car cette "globalisation culturelle" se fait au détriment des cultures locales. Ainsi, le modèle américain est fortement critiqué, notamment par les altermondialistes qui proposent la décroissance et le développement durable.
Le modèle américain, pour se maintenir, tente donc par certains de ses aspects de s'adapter à ces remises en cause ; trop gourmand en énergies fossiles, générateur de pollution, il ne cependant pas être un modèle viable sur le long terme si tous les pays du Sud l'adoptent sans discernement. Ainsi,  en Europe notamment, certaines démarches alternative gagnent du terrain, comme par exemple les réseaux de consommation en circuits courts, qui favorisent les ressources locales, éliminent les intermédiaires et le recours au marketing.

Commenter cet article